Vladimir Topouzanov

La promenade organisée à travers une série de canyons (vides) dans lesquels se déploient les escaliers, les escaliers mécaniques et les espaces publics internes matérialise la spatialité du concept original du pavillon. En plus de contribuer à cette spatialité, l’insertion de la voiture au niveau 3, qui est un carrefour, rejoint l’objectif de créer un espace catalyseur.

 

Architecte, concepteur du pavillon Claudette-Mackay-Lassonde